Zoom sur les microbes

Nos défenses contre les indésirables

Nos défenses contre les indésirables : le système immunitaireAnimationAnimation (852Ko)
© Illustration de Bruno Laporte

L’être humain possède un excellent système de défense naturel pour lutter contre les micro-organismes indésirables. Lorsque ces micro-organismes pénètrent dans le corps, toute une série de cellules et de messagers sont utilisés pour coordonner les efforts qui élimineront les intrus. Cette véritable armée qui nous protège s'appelle le système immunitaire.



Les combattants du système immunitaire

Voici les six principaux combattants qui composent l'armée du système immunitaire:

MacrophagesAgrandissementAgrandissement
© Illustration de Bruno Laporte

1) Macrophages

Cible : tout ce qu’ils trouvent sur leur passage.

Rôle : ingérer les micro-organismes nuisibles, activer les lymphocytes T auxiliaires (TH1 et TH2)

Lymphocytes BAgrandissementAgrandissement
© Illustration de Bruno Laporte

2) Lymphocytes B

Cible : micro-organismes et cellules infectées

Rôle : sécréter des anticorps qui, en s'attachant aux micro-organismes ou aux cellules infectées, faciliteront leur destruction.

Lymphocytes T cytotoxiquesAgrandissementAgrandissement
© Illustration de Bruno Laporte

3) Lymphocytes T cytotoxiques

Cible : cellule infectée

Rôle : tuer les cellules infectées

Cellules NK (Natural Killer)AgrandissementAgrandissement
© Illustration de Bruno Laporte

4) Cellules NK (Natural Killer)

Cible : cellules infectées

Rôle : tuer les cellules dont l’apparence est anormale

Lymphocytes T auxiliaire 1 (TH1) AgrandissementAgrandissement
© Illustration de Bruno Laporte

5) Lymphocytes T auxiliaire 1 (TH1)

Personnage : Capitaine des lymphocytes T cytotoxiques

Rôle : activer les lymphocytes T cytotoxiques

Lymphocytes T auxiliaire 2 (TH2)AgrandissementAgrandissement
© Illustration de Bruno Laporte

6) Lymphocytes T auxiliaire 2 (TH2)

Personnage : Capitaine des lymphocytes T cytotoxiques

Rôle : activer les lymphocytes T cytotoxiques

Comment reconnaître l'intrus?

Chaque lymphocyte (T et B) a suivi un entraînement intensif pour reconnaître les molécules de l'organisme auquel il appartient (le soi). Donc, quand il voit une molécule qu'il ne connaît pas (le non-soi), il sait automatiquement que c'est un intrus et il sonne la charge.

Les macrophages sont capables de débarrasser l’organisme d’un grand nombre de micro-organismes qui présentent à leur surface des molécules auxquelles ils peuvent se lier. Ils sont particulièrement attirés par les cellules infectées et les micro-organismes enrobés d’anticorps. La collaboration entre les lymphocytes B qui produisent les anticorps et les macrophages accroît donc l’efficacité de la lutte contre un intrus.

Le cas des cellules NK est un peu différent car elles ne reconnaissent pas l'intrus mais plutôt l'effet de l'intrus. Si une cellule paraît anormale, c'est qu'il y a probablement un intrus à l'intérieur… Il faut donc tuer cette cellule malade avant qu'elle ne libère de nouveaux intrus!