Armand Frappier : pionnier de la médecine préventive

Ses études


Armand Frappier

Armand Frappier

© Musée Armand-Frappier

Jusqu’à la versification du cours classique (l’équivalent de la 4e secondaire), il est, reconnaîtra-t-il un jour, « un élève indiscipliné ». Armand et son ami Maximilien Caron mènent la troupe des élèves turbulents. Un jour, un professeur les réprimande et leur dit ce qu’il pense d’eux. À Maximilien : « Vous, vous n’êtes qu’une grosse tonne d’orgueil »; et à Armand : « Vous, vous n’êtes pas vous-même, mais un mouton à la remorque des indisciplinés ». La leçon sera salutaire : les deux compères feront de brillantes carrières, l’un en médecine, l’autre en droit. C’est à ce moment qu’il adopte la devise Vox non echo qui veut dire « Tu seras la voix et non pas l’écho ».