Armand Frappier : pionnier de la médecine préventive

Sa famille

MariageAgrandissementAgrandissement
© Musée Armand-Frappier
Famille FrappierAgrandissementAgrandissement
© Musée Armand-Frappier
Nouvelle générationAgrandissementAgrandissement
© Musée Armand-Frappier
Les enfants d'Armand FrappierAgrandissementAgrandissement
© Musée Armand-Frappier

Son mariage

Le 29 juin 1929, il épouse Thérèse Ostiguy, fille de Noël Ostiguy, marchand de fourrures de Salaberry-de-Valleyfield et deuxième d’une famille de dix enfants. Le voyage de noces se fera sur le Richelieu, un bateau à bord duquel les Carabins, le groupe de musiciens dont il fait partie, donnent des spectacles.

Autre responsabilité familiale

Quelques mois après le mariage d’Armand Frappier, son père, âgé de 58 ans, meurt soudainement. Il laisse quatre enfants en bas âge. À 25 ans, jeune marié et encore étudiant, Armand devient soutien de famille.

Ses enfants

En mai 1930, un mois avant l’obtention de son diplôme en médecine de l’Université de Montréal, il devient père d’une fille qui s’appellera Lise. Armand Frappier doit lui-même aider à mettre au monde cette enfant, car le médecin arrive trop tard. Trois autres enfants suivront : Monique, Michèle et Paul.

Lise fera des études médicales à l’Université de Montréal et une maîtrise en santé publique à l’Université Harvard aux États-Unis. Elle deviendra épidémiologiste et enseignera à l’Université McGill et à l’École d’hygiène de l’Université de Montréal et travaillera plus de 30 ans à l’Institut Armand-Frappier. Lise Frappier épousera le docteur André Davignon, professeur à l’Université de Montréal et cardiologue renommé à l’Hôpital Sainte-Justine. Madame Frappier-Davignon est décédée en mai 1999.

Monique fera des études à la Faculté des sciences sociales à l’Université de Montréal et obtiendra une maîtrise en sciences économiques. Elle épousera Gilles Desrochers avec qui elle adoptera deux enfants. Elle poursuivra une première année de doctorat en économie à Cambridge en Angleterre suivi de deux années à McGill. Elle occupera, entre autres, le poste de directrice de recherche en économie dans un ministère provincial du Québec.

Michèle est Bachelière des sciences en diététique et nutrition à l’Université de Montréal. Elle travaillera, plus particulièrement, dans le domaine des produits laitiers au Québec puis des pêcheries à Ottawa. Elle contribuera, pour le compte du gouvernement fédéral, à la consommation et à la commercialisation des produits canadiens de la pêche au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie avant de prendre à son compte des contrats avec les plus grands organismes gouvernementaux et industriels. Elle épousera Jacques Daignault, homme actif dans le domaine de la finance internationale. Deux enfants naîtront de cette union.

Après ses études collégiales, Paul poursuivra ses études comme évaluateur agréé et deviendra un homme d’affaires en évaluations de bâtiments. Paul Frappier et son épouse Diane Berthelet, également du monde des affaires, auront deux enfants.