Armand Frappier : pionnier de la médecine préventive

Son décès

Armand et ThérèseAgrandissementAgrandissement
© Musée Armand-Frappier
Docteur Armand FrappierAgrandissementAgrandissement
© MDEIE (Prix du Québec)

Le docteur Frappier maintient une vie de famille intense autant auprès de son épouse, de ses enfants que de ses autres relations familiales et amicales. Après plus de 60 ans de mariage, le docteur et madame Frappier ont plaisir à réunir leurs enfants et leurs conjoints, leurs 10 petits-enfants et leurs 12 arrière-petits-enfants.

À la fin de sa vie, il se consacre à la rédaction de son autobiographie, Un rêve, une lutte, toujours dans son bureau de l’institut de recherche qui porte maintenant son nom. Le soir où il termine sa rédaction, il visite chacun des laboratoires, rencontrant chercheurs, employés et étudiants. Le docteur Frappier leur confie alors : « Pour la première de ma vie, je n’ai plus de projet sur ma table de travail ». Il décède le lendemain à Montréal à l’âge de 87 ans, le 18 décembre 1991.

Pour honorer la mémoire du docteur Armand Frappier, le Gouvernement du Québec a donné son nom à l’un des prestigieux prix scientifiques qu’il octroie annuellement.