Armand Frappier : pionnier de la médecine préventive

Campagne de vaccination

Campagne de vaccination WaswanipiVidéoVidéo
© Musée Armand-Frappier
Campagne de vaccination MistassiniVidéoVidéo
© Musée Armand-Frappier
Campagne de vaccination ManawanVidéoVidéo
© Musée Armand-Frappier

En 1946, le Service fédéral des Affaires indiennes demande au docteur Frappier de mener des études sanitaires chez les Amérindiens du Québec et du Canada.

La mission confiée au docteur Frappier consiste à étudier l’opportunité et la possibilité de vacciner les Indiens nomades contre la tuberculose. La première région visitée en 1949 est le Waswanipi, au nord de Senneville. Le docteur Frappier entre dans chacune des tentes et vaccine tous les occupants.

Le docteur Frappier démontre aux autorités l'importance de vacciner les populations amérindiennes, parmi lesquelles la tuberculose fait de grands ravages. En 1950 et 1952, il se rend dans les réserves de Mistassini, Manawan (et Waswanipi) pour convaincre les populations d'accepter la vaccination et pour en enseigner la technique aux infirmières. La vaccination du BCG a permis d’y enrayer l’épidémie de tuberculose à cette époque.