Laboratoire de recherche

Instruments de mesure du volume

La mesure des liquides... de plus en plus précise!

La miniaturisation des échantillons à analyser a entraîné la fabrication d’outils de précision pour prélever un volume de liquide de plus en plus petit.

Découvrez différents types d’outils qui ont été fabriqués pour répondre aux besoins des chercheurs.

À la bouche!VidéoVidéo
© Musée Armand-Frappier

À la bouche!

Autrefois, il était courant d'utiliser la bouche pour pipetter des liquides, comme le fait le docteur Frappier sur cette séquence. Aujourd'hui, cette pratique est bannie de tous les laboratoires, étant donné les risques pour la santé.

Poire à pipetteAgrandissementAgrandissement
© Musée Armand-Frappier

Poire à pipette

La poire de caoutchouc, comme celle qui apparaît sur la photo, est très utile au laboratoire. Installée à l'extrémité d'une pipette, laquelle est un tube de verre gradué permettant de mesurer différents volumes de liquide, elle sert à aspirer le liquide de manière sécuritaire. Quand on appuie sur la poire, elle se vide de l'air qu'elle contient. Quand on la relâche, l'air présent dans la pipette remonte, entraînant avec lui le liquide.

Pompe à pipetteAgrandissementAgrandissement
© Musée Armand-Frappier

Pompe à pipette

La pompe à pipette qui apparaît sur cette photo était très utile au laboratoire avant l’arrivée du pipetteur automatique. Installée à l'extrémité d'une pipette, elle servait à aspirer le liquide de manière sécuritaire. La roulette située sur le côté de la pompe actionnait un piston qui, en remontant, créait un effet de succion sur le liquide, qui remontait.

Pipetteur automatiqueAgrandissementAgrandissement
© Catherine Vamos

Pipetteur automatique

Le pipetteur automatique est un système électrique qui permet d’aspirer et de libérer des volumes allant de 1 à 100 millilitres. C’est grâce à une batterie rechargeable que la pompe bidirectionnelle peut être contrôlée par deux boutons, l’un pour aspirer la solution, l’autre pour la libérer de la pipette.

MicropipetteAgrandissementAgrandissement
© Catherine Vamos

Micropipette

La micropipette sert à prélever avec une très grande précision des volumes allant de 0,5 à 5000 microlitres. Son fonctionnement est basé sur l’action d'un piston qui permet d'aspirer ou de chasser des volumes d’air correspondant au volume de liquide que l’on veut recueillir. On règle le volume à prélever grâce à une molette.

Pour prélever des solutions différentes sans changer de micropipette, il est nécessaire d’utiliser des embouts jetables qui sont adaptés à la micropipette selon les volumes choisis. Ces embouts doivent être le plus effilés possible, notamment pour les petits volumes, en vue d’assurer une plus grande précision.