Cinq conseils anti-microbes pour les fêtes

Avec ses nombreux partys, le temps des fêtes offre les conditions idéales pour la propagation du rhume, de la grippe et des gastroentérites. Il est impossible d’en échapper à coup sûr, mais voici quelques conseils qui aideront à diminuer vos risques d’être atteint de maux de ventre, nez rouge ou yeux pochés lors de cette période de l’année.

1- Lavez vos mains souvent

À l’arrivée de la visite, on se sert la main et on s’embrasse sur les joues. Conséquence : si un invité est contaminé, tout le monde est désormais porteur de microbes. Pour éviter les échanges de « cadeaux » indésirables, pensez à régulièrement laver vos mains lors de l’événement et évitez de vous les porter au visage. Soyez également attentif aux « véhicules » de microbes, tels que les ustensiles de service du buffet et les poignées de porte.

2- Reposez-vous

Le sommeil influence grandement la quantité de cellules immunitaires produites dans le corps. Puisque les échanges de microbes battent leur plein durant cette période, réservez-vous du temps de repos de qualité afin que vos globules blancs puissent s’attaquer efficacement à ces intrus microscopiques.

3- Bougez

L’exercice physique modéré est un excellent stimulant du système immunitaire. N’hésitez pas à offrir à la parenté l’opportunité d’aller prendre une marche, d’aller glisser ou de s’affronter lors d’une légendaire bataille de balles de neige!

4- Consommez l’alcool avec modération

Une surconsommation d’alcool peut déprimer complètement votre système immunitaire, et ce, pour plusieurs heures. L’effet néfaste commence dès que vous commencez à sentir l’ivresse. À l’inverse, quelques verres consommés avec modération ont pour effet de stimuler votre système immunitaire.

5- Domptez votre dent sucrée

Dès que vous consommez 100 grammes de sucre, soit l’équivalent de deux boissons gazeuses en cannette, vous diminuez de 40 % vos habiletés immunitaires. L’effet commence environ 30 minutes après l’ingestion de la collation sucrée et peut durer jusqu’à cinq heures. Le sucre naturel des fruits n’a pas cet effet indésirable et, bien au contraire, les vitamines et minéraux qu’ils contiennent sont les alliés d’un système immunitaire en santé.

Bien sûr, l’application de tous ces conseils n’est pas évidente en cette période de réjouissances, mais l’intégration d’un ou deux parmi ceux-ci pourrait suffire à prévenir de quelques jours au lit. Un dernier conseil pour les fêtes : riez et ayez du plaisir, car selon certaines études, cela contribue à une bonne immunité. Bon temps des fêtes à tous!

Par Julie Potvin-Barakatt, M.Sc.