Tout le monde à table!

Clientèle : 9 à 12 ans

Type de ressource

Expérience à faire en classe.

Version imprimable du protocole

Protocole - Tout le monde à table! (PDF 37 Ko)

Objectif

Permettre aux élèves de découvrir et d’observer les micro-organismes qui sont présents dans leur environnement quotidien, notamment sur les fruits et les légumes.

Description de l’activité

Les micro-organismes, ou microbes, sont des organismes vivants qui sont invisibles à l’œil nu mais présents partout : dans l’air, sur les poignées de porte, sur notre peau, sur les meubles, etc.

Bien que la plupart des microbes soient inoffensifs pour l’homme, certains d’entre eux font pourrir des aliments comme les fruits et les légumes. Ils se multiplient en grand nombre à la surface ou à l’intérieur des aliments au point de devenir visibles. À quoi ressemblent donc les microbes indésirables comme les moisissures, bactéries et levures qui se multiplient sur les aliments?

Démarche pour l’expérience

À l’avance

Deux semaines à l’avance, les élèves apportent en classe des fruits, des légumes ou du pain sans agent de conservation, ainsi que des sacs de plastiques transparents avec une fermeture.

Les fruits peuvent être des tomates, des fraises, des bleuets, des framboises ou des letchis. Les légumes peuvent être des concombres tranchés, des courges, des pommes de terre coupées, des oignons coupés ou des poivrons verts.

Questions préparatoires

Au début du cours et avant l’expérience, vous pouvez poser différentes questions à vos élèves afin qu’ils formulent des hypothèses :

  • Que doit-on faire pour que les microbes se multiplient et deviennent alors visibles sur les aliments?
    Réponse : Lorsque le pain, les fruits ou les légumes sont placés dans un sac en plastique, l’humidité se développe davantage, ce qui favorise la croissance des microbes. L’absence de lumière directe favorise leur développement sur les aliments. La présence de sucre ou d’eau sucrée contribue aussi au développement des moisissures.

  • Les micro-organismes se développeront-ils facilement sur les aliments peu importe la température?
    Réponse : La température du réfrigérateur ralentit beaucoup le développement des moisissures et des bactéries sur les aliments tels que les fruits et légumes. La température la plus propice au développement des moisissures sur les aliments est la température ambiante (20 à 25ºC). Les bactéries, quant à elles, aiment les températures entre 4 et 60ºC.

  • Qu’est-ce qui pourrait augmenter ou diminuer la croissance des moisissures et des bactéries sur les aliments?
    Réponse : Le type d’aliment, la quantité de sucre, le temps d’entreposage, la propreté des aliments, l’humidité, la température et la luminosité.

Matériel :

  • un fruit, un légume ou une tranche de pain (sans agent de conservation) par élève;
  • un vaporisateur contenant de l’eau sucrée;
  • un sac en plastique transparent avec une fermeture Ziploc® par élève;
  • un marqueur indélébile.

Manipulation

En classe, chaque élève insère son aliment dans le sac en plastique, inscrit le nom de l’aliment sur le sac à l’aide du marqueur et le met soit près d’une fenêtre, soit dans une armoire à l’obscurité. Ceux qui ont amené des tranches de pain peuvent, avant de les mettre dans les sacs en plastiques, les vaporiser avec une solution d’eau sucrée. Au bout de deux semaines, tous les participants observent les sacs et notent ce qu’ils observent.

Programmes scolaires

Pour les liens avec les programmes scolaires, consultez le document Protocole - Tout le monde à table! (PDF 37 Ko)

Logo PDFTélécharger Adobe PDF Reader